Trey Songz poursuivi par un flic pour agression

Trey Songz est poursuivi par un flic de Detroit qui dit que le rappeur l'a frappé au visage avec un poing fermé.

sergent. Robert Avery dit que le 28 décembre 2016, il travaillait au contrôle des foules lors du concert de Trey au Joe Louis Arena. Pendant la représentation, Trey a déclaré: 'Si un n **** m'interrompt, je deviens fou.'

La référence était au fait que la salle avait éteint l'éclairage de la scène parce que le concert avait duré trop longtemps.



Trey a fini par lancer du matériel lourd hors de la scène, puis a sauté lui-même de la scène, a ramassé un pied de micro, l'a lancé et a frappé un photographe … qui poursuit également.

DÉCEMBRE 2016

sergent. Avery a arrêté Trey, a tenté de le mettre en garde à vue quand il dit que Trey l'a combattu et l'a frappé au visage. Le policier est tombé au sol et s'est cogné la tête contre le béton. Il aurait subi des ecchymoses et un gonflement visibles à la tempe droite, ainsi qu'une contusion au front gauche... il s'est également blessé à la hanche.

Le flic dit que Trey a lancé des commentaires haineux, notamment: 'F *** you cracker. White motherf ******. Fuck all you honkeys and f *** the police.'

Trey a été arrêté et accusé d'avoir agressé / résisté / fait obstruction à un policier ainsi que de voies de fait graves. Il a plaidé coupable à 2 chefs d'accusation de trouble à l'ordre public.

Quant à sa photo d'identité avec le majeur, les docs disent que Songz a refusé de coopérer pendant le processus de réservation.




La Source