Patty Mills des Spurs appelée « chien jamaïcain » par un fan raciste de Cavs, répond comme un patron (MISE À JOUR)

14h00 HP - Les Cavs ont annoncé une enquête pour identifier le fan derrière le commentaire. Quant à la phrase, il y a des divergences avec ce qui a été rapporté et si le fan a dit 'La Jamaïque a appelé'.

'Hé, chien jamaïcain, ils veulent récupérer leur bobeur ! La Jamaïque vient d'appeler, ils veulent récupérer leur bobeur !

C'était le chahut raciste dirigé contre le joueur des Spurs Patty Moulins Dimanche au Q … alors qu'il était sur la ligne des lancers francs à la fin d'une victoire éclatante contre les Cleveland Cavs.



Patty - qui n'est pas jamaïcain, mais aborigène australien - n'a pas entendu les railleries pendant le match... mais lorsqu'un fan l'a signalé par la suite, il a réagi comme un vrai pro.

'Je suis un insulaire fier. Comme mes frères jamaïcains, ma famille et moi dans les îles du détroit de Torres avons subi des insultes raciales pendant des décennies. J'espère que vos efforts éclaireront ce fan confus et haineux. #BlackHistoryMonth', a déclaré Mills.

Pour votre information, il s'agit du deuxième cas de chahut raciste dans une grande ligue sportive américaine ce mois-ci. Un groupe de fans des Blackhawks de Chicago scandé 'basketball' chez un joueur noir de la LNH Devante Smith-Pelly le week-end dernier ... et ont ensuite été frappés d'une interdiction à vie.

Deviner que ce connard fait face au même sort une fois qu'ils auront découvert qui il est.




La Source