Meek Mill dit que le flic qui l'a arrêté est sale, la condamnation devrait être annulée

Meek Mill veut sortir de prison immédiatement parce que l'officier de police de Philadelphie qui l'a arrêté a des antécédents d'arrestations sales … selon de nouveaux documents déposés dans son cas.

Meek dit que l'officier Reginald Graham est le flic qui l'a arrêté en 2007 pour possession de drogue. Comme nous l'avons signalé, le rappeur est en probation depuis lors, et il est actuellement en prison pour violer cette probation .

Mais selon les documents, obtenus par TMZ, le témoignage de Graham contre Meek devrait être rejeté... parce qu'un autre officier, Gerold Gibson, dit que Graham a menti quand il a dit que Meek avait pointé une arme sur lui. Gibson dit que Meek a simplement sorti une arme de sa ceinture pour la jeter, selon les docs. Il dit également que Graham a menti au sujet de la résistance de Meek à l'arrestation.



L'équipe juridique de Meek soulève la question en raison d'un récent rapport du Philadelphia Inquirer sur un liste des flics de Philadelphie avec des antécédents de mensonges, d'abus et de préjugés raciaux. Le rapport affirme que Graham a fréquemment volé de l'argent lors des arrestations et battu des suspects.

Dans les documents, Meek dit que Graham a avoué à un collègue officier qu'il avait brutalisé Meek lors de son arrestation.

Meek veut que sa condamnation soit annulée en raison des antécédents de Graham – ce qui constituerait un argument pour qu'il ne soit pas en probation … et mérite une libération de prison.




La Source