Mariah Carey contre-attaquée par les promoteurs pour des concerts annulés

Mariah Carey a tenté de refiler la responsabilité aux promoteurs sud-américains, leur imputant la responsabilité de ses concerts annulés de 'Sweet Sweet Fantasy' … selon une contre-poursuite qu'ils viennent de déposer.

Le promoteur, Fenix, dit qu'il s'est arrangé pour que Mariah joue 2 concerts sur sa tournée -- un en Argentine et un au Chili... mais elle s'est retirée. Le 'pourquoi' est ce qui a déclenché cette guerre juridique. La société de Mariah a d'abord poursuivi Fenix, affirmant qu'elle ne l'avait pas payée pour les spectacles et avait endommagé sa marque.

Mais selon les nouveaux documents, obtenus par TMZ, Fenix ​​dit avoir payé à Mariah près de 75 % de ce qui lui était dû pour les concerts, soit 703 100 $. Le promoteur dit que c'était des opérations standard basées sur des accords précédents avec le camp de Mariah.

Dans le costume, Fenix ​​dit qu'il croit que la vraie raison pour laquelle Mariah a renfloué est parce qu'elle avait de faibles ventes de billets pour 3 spectacles au Brésil. De plus, Fenix ​​​​dit que Mariah les a diffamés lorsqu'elle a tweeté à ses près de 17 millions de followers à l'époque … ses fans 'méritent mieux que la façon dont certains de ces promoteurs les ont traités'.

La société poursuit pour au moins 3 millions de dollars. Le procès de Mariah contre Fenix ​​est toujours en cours.




La Source