Mandalay Bay a déjoué une autre attaque 3 ans avant le massacre

Le massacre de Las Vegas en octobre dernier n'était pas la première fois qu'un homme armé entrait dans l'hôtel Mandalay Bay avec l'intention d'abattre des visiteurs... ceci selon de nouveaux documents juridiques.

Les victimes de la fusillade d'octobre ont poursuivi Mandalay Bay, affirmant que l'hôtel avait fait preuve de négligence en ne contrecarrant pas correctement l'attaque. L'hôtel a répondu en disant qu'il n'avait aucune obligation légale envers les victimes, en partie parce qu'il n'y avait aucun avertissement ou incident préalable qui l'aurait mis en demeure.

D'après les docs, il y avait bien une 'situation presque identique' 3 ans avant le saccage d'octobre . Le 29 novembre 2014, une femme de ménage a découvert qu'un invité du 24e étage avait apporté plusieurs armes d'assaut semi-automatiques dans sa chambre. L'une des armes était un fusil de grande puissance équipé d'une lunette, qui était positionnée de manière à ce qu'elle pointe de sa chambre d'hôtel sur le Strip de Las Vegas.



Les docs affirment que les armes étaient positionnées pour 'tirer sur une grande masse de personnes'. La gouvernante a contrecarré l'effort et l'homme a finalement été reconnu coupable et condamné à 40 mois de prison.




La Source