L'ex de Mel B, Stephen Belafonte, dit qu'elle est toxicomane et alcoolique

Mel B est une toxicomane et alcoolique qui a franchi des portes et a été hospitalisée pour des OD, et elle a dissimulé les ecchymoses et autres blessures de sa dépendance en affirmant qu'il s'agissait de violence domestique... c'est ce que dit son ex-mari, Stéphane Belafonte .

Belafonte vient de déposer des documents juridiques dans le but d'obtenir des droits de visite en relation avec sa belle-fille, Ange , dont le père biologique est Eddie Murphy . Belafonte, qui est avec Angel presque depuis sa naissance, affirme que Mel B concocte des mensonges sur la violence domestique retourner Angel contre lui.

Il fait référence à un incident de 2014 à Londres où Mel B affirme qu'il s'est cogné la tête contre une porte. Belafonte dit, en fait, que ce qui s'est passé, c'est que Mel B ODd, toxicomane, a été hospitalisée et a subi des ecchymoses à cause de la machine ECG et IV pendant son séjour à l'hôpital, et a faussement affirmé que c'était le résultat d'abus.



Il dit qu'elle est tellement accro à la drogue et à l'alcool qu'elle entre dans les murs parce qu'elle est ivre au milieu de la journée. Il dit qu'elle est tellement éreintée qu'elle baisse parfois son pantalon et essaie d'uriner sur le canapé devant les enfants.

Il note également dans ses documents juridiques, obtenus par TMZ, ses affirmations selon lesquelles il l'a forcée à avoir 3 voies est un mensonge. Il dit qu'il a des vidéos où Mel B initie et enregistre les rendez-vous, regarde la caméra et dit : 'C'est chaud !' et j'aime ça.'

Mel a affirmé dans les documents que Stephen avait montré aux enfants les décapitations d'ISIS. Il dit que c'est un mensonge flagrant et qu'il n'a même pas cherché de telles vidéos.

Belafonte dit qu'il a envoyé des SMS au thérapeute de Mel B, le suppliant d'arrêter de la soigner, l'avertissant qu'elle pourrait devenir une autre Michael Jackson .




La Source