DJ Mustard poursuivi pour avoir quitté le festival australien High and Dry

DJ moutarde a empoché 50 000 $ mais ne s'est jamais présenté au festival australien qui l'a embauché... c'est ce que prétend la société qui l'a poursuivi pour récupérer son argent.

Dijon McFarlane – alias DJ Mustard, le célèbre producteur derrière certains des rythmes les plus malades du hip-hop – est poursuivi par Noque Touring, qui prétend avoir engagé Mustard pour se produire au Jumanji Festival en mars.

Dans des documents, obtenus par TMZ, Noque dit qu'il a câblé ses honoraires à Mustard et s'est arrangé pour le billet d'avion, l'hôtel et le transport – mais il ne s'est pas présenté. Selon le costume, le jour où il était censé se produire, Mustard a tweeté, 'l'affaire derrière ce spectacle n'a pas été gérée correctement à temps pour que je puisse y arriver.'



Noque appelle BS et le poursuit pour avoir saccagé sa réputation et pour récupérer l'argent... plus des dommages et intérêts. Nous avons contacté DJ Mustard, pour l'instant aucun retour.




La Source